• Abri de l'oasis, couloir du Candelon

    Abri de l'oasis, couloir du Candelon

    Un Clic! sur les Photos pour agrandissement et une meilleure définition  

    Fiche Technique

    Difficulté: Passages allant de moyen à difficile

    Temps: 5 heures environ

    Distance: 8,5 Km

    Pour effectuer une randonnée dans les calanques entre Marseille et Cassis, quelques points de départ sont possibles, mais de notre point de vue, deux (ou peut être trois) prédominent sur les autres. Nous citerons notamment, le petit port de Callelongue, Port Miou et le campus universitaire de Luminy. Ceci a donc pour conséquence d'imposer une certaine redondance dans le début de nos randonnées et donc de nos récits, mais fort heureusement le champ d'investigation étant ensuite très large, nous avons la certitude que nous n'avons pas encore tout découvert.

    Aujourd'hui notre destination est la Grotte de l'oasis, la montée du Couloir du Candelon et le Col de la Candelle

    Départ donc du parking devant la Faculté des Sciences de Luminy et nous prenons ensuite les sentiers en direction du Col de Sugiton puis celui de la Candelle. Dans la montée conduisant à ce dernier col nous rencontrons le grand cairn (Photo 1) indiquant le croisement avec le Chemin Noir du CAF (Photo 2) que nous devons prendre sur la droite et qui doit nous mener à cette "fameuse grotte" de l'oasis.

    Abri de l'oasis, couloir du Candelon
    1 - Cairn au croisement avec le chemin noir du CAF

    Abri de l'oasis, couloir du Candelon
    2 - Vue depuis le chemin noir du CAF

    Nous devons vous avouer que cette "grotte" nous l'avons cherchée à plusieurs reprises, sans succès, mais avec quelque agacement. Pourquoi ? Parce que plusieurs randonneurs l'avaient précédemment décrite, avec enthousiasme, pour y avoir bivouaqué, organisé une noce et même passé un réveillon de fin d'année avec des choristes de l’orchestre philharmonique de Marseille (plus d'une quinzaine de personnes ??). 

    Nous avons finalement déniché cette "Grotte de l'oasis", mais ne vous attendez pas à la trouver, comme son nom pourrait l'indiquer au milieu de dunes de sable, avec des chameaux et des palmiers tout autour. Non, point de tout ceci, cette "grotte de l’Oasis" n’est pas vraiment une grotte mais plutôt un "abri" sous une falaise située sous les contreforts de la Grande Candelle.
    Cet abri est de taille très modeste, pas plus de 4 mètres de large (Photo 3) et on se demande comment une quinzaine de personnes peuvent s'y tenir pour faire la fête et pousser la chansonnette.

    Abri de l'oasis, couloir du Candelon
    3 - Abri de l'oasis

    Nous sommes donc quelque peu déçus par la petitesse de l'endroit, mais cependant émerveillés par la vue magnifique que nous avons à partir de cet abri sur l'entrée de la calanque de Sugiton avec son "Torpilleur" (*) (Photos 4, 5 et 6) et sur la "Tour de Pise" (Photo 7) tout ceci s'appuyant sur un mélange assez subtil entre la mer et le rocher.

    (*)  Il s'agit d'un petit îlot rocheux emblématique, portant le nom de Torpilleur en raison de sa ressemblance avec un navire de guerre.

    Abri de l'oasis, couloir du Candelon
    4 - Vue depuis l'abri de l'oasis

    Abri de l'oasis, couloir du Candelon
    5 - Le Torpilleur

    Abri de l'oasis, couloir du Candelon
    6 - Vue depuis l'abri de l'oasis

    Abri de l'oasis, couloir du Candelon
    7 - La Tour de Pise

    Après une petite pause, nous attaquons le fameux couloir du Candelon (Photos 8 et 9) qui monte jusque sous la Grande Candelle. La montée est parfois rude et "assez" sportive (Photo 10).

    Abri de l'oasis, couloir du Candelon
    8 - Sentier menant au Couloir du Candelon

    Abri de l'oasis, couloir du Candelon
    9 - Couloir du Candelon

    Abri de l'oasis, couloir du Candelon
    10 - Dur, dur la montée !

    Nous arrivons plus haut dans le couloir à un croisement avec, à droite, une sortie sur le Chemin Noir du CAF (marqué de 2 croix noires) conduisant au Pas de l'Œil de verre.
    Cet itinéraire n'est pas pour aujourd'hui et est l'objet d'une autre rando, avec un passage assez "spécial" sur une corniche.

    Nous laissons donc ce sentier des corniches du C.A.F pour rester dans le couloir (Photo 11) avec une "sortie" dite facile, sur la gauche, que finalement nous prendrons.

    Abri de l'oasis, couloir du Candelon
    11 - Couloir avec vue de la "sortie de gauche"

    Avant cela, petite visite par le sentier devant nous (Photos 12 et 13) en passant devant la stèle d'André Bonnet (*) (Photo 14) et montée de quelques dizaines de mètres pour arriver dans un cul de sac (Photo 15) qu'il faut contourner en passant par une voie horizontale, dite sortie "normale", équipée d'une chaîne (Photo 16). Ce n'est pas cette option que nous prendrons aujourd'hui.
    (*) André Bonnet fût un escaladeur de haut niveau qui s'est attaqué, vers le début des années 1930, à l'ascension de la redoutable Arête de Marseille dans la Grande Candelle, non équipée à l'époque, ce qui malheureusement lui a coûté la vie. Sur la stèle est écrit : André Bonnet, Victime de l'Arête de Marseille. On peut remarquer que le mot "Victime" a depuis été martelé par un escaladeur anonyme. Pour comprendre ce geste lire le commentaire de Sylvain Tesson dans "L'énergie Vagabonde" (Ed Robert Laffont) qui considère que gravir une paroi n'est pas un champ de bataille et que donc sans combat il ne peut y avoir de victime.

    Abri de l'oasis, couloir du Candelon
    12 - Vers le bout du Couloir

    Abri de l'oasis, couloir du Candelon
    13 - Vers le bout du Couloir

    Abri de l'oasis, couloir du Candelon
    14 - Stèle André Bonnet

    Abri de l'oasis, couloir du Candelon
    15 - Montée vers.....rien

    Abri de l'oasis, couloir du Candelon
    16 - Sortie dite "normale" par des chaines

    Dans la descente, pour rejoindre la sortie de gauche nous avons des vues plongeantes splendides sur les calanques de Sugiton et de Morgiou (Photos 17 et 18).

    Abri de l'oasis, couloir du Candelon
    17 - Dans la sortie facile "de gauche"

    Abri de l'oasis, couloir du Candelon
    18 - Dans la sortie facile "de gauche"

    Nous prenons donc la sortie "facile" à gauche (à ne pas louper) marquée par 2 cairns et là ....une vue à vous couper le souffle tellement c'est beau (Photo 19, 19 et encore 19).

    C'est à cet endroit paradisiaque que nous décidons de casser la croûte.

    Abri de l'oasis, couloir du Candelon
    19 - Magnifique panorama depuis la sortie facile "de gauche"

    Nous reprenons ensuite notre route vers le col de la Grande Candelle (Photos 20, 21 et 22) pour rejoindre finalement, par le GR 51-98, notre point de départ.

    Abri de l'oasis, couloir du Candelon
    20 - Montée vers le Col de la Candelle

    Abri de l'oasis, couloir du Candelon
    21 - Montée vers le Col de la Candelle

    Abri de l'oasis, couloir du Candelon
    22 - Montée vers le Col de la Candelle

    Pour résumer, cette rando nous a demandé environ 5h30 de marche et nous a gratifié encore une fois d'images absolument magnifiques.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :